Outils pour utilisateurs

Outils du site


asso:ag:080315ag2008

accueil syntaxe —-  Terre d'ADELES : assemblée générale 2008

Assemblée générale 2008

samedi 15 mars 2008
salle Alain-Coudert, Pessac-Saige

compte rendu, version pdf

Préambule, quorum

Émargement des présents, pointage des procurations, distribution de « La feuille d'Adèles n°10 spécial AG » comprenant les rapports moral, d'activités et financier pour 2007 et auxquels se référer.

  • Nombre d'adhérents : 140
  • Nombre d'adhérents présents ou représentés: 79

Ouverture de l'assemblée générale vers 17h30.

Dorothée Eisenbeis : Remerciements aux membres présents et représentés, à Denis Laroche pour sa présence, les autres producteurs sont excusés.

Le quorum est atteint et l'assemblée peut valablement délibérer.

Deux films courts réalisés en 2007 à l'occasion de la remise des Trophées Terre de Femmes sont projetés : l'un présente Terre d'ADELES, sa Présidente Dorothée Eisenbeis premier prix France du trophée, l'autre les projets retenus au niveau mondial (dont celui de Terre d'ADELES !). Le premier film a fait l'objet d'un tournage au Jardin d'ADELES (quatre heures de tournage sous la tempête !).

Le discours à la fin du film, axé sur l'aventure collective, est de plus en plus pertinent.

Rapport moral

Présenté par Dorothée Eisenbeis, présidente

Les salariés

Élisabeth Carbone viendra ce soir en fin d'assemblée, pensée émue et rappel que sans elle le jardin n'existerait pas. Emmanuel a repris le flambeau, ainsi que Thibault. Les salariés de l'association sont indispensables à sa réussite, merci à eux.

Applaudissements.

Les bénévoles

Au jardin, un équivalent temps plein assuré par les bénévoles, principalement les abonnés aux paniers d'ADELES. Dans le contrat de cette année, formalisation du temps de participation attendu des bénévoles. Bénévolat important aussi pour les autres activités de l'association. Quand quelque chose est organisé on ne sait jamais qui viendra mais il se trouve toujours des gens pour répondre à l'appel, merci.

Le jardin

Au début de l'année 2007, Terre d'ADELES apprend qu'elle ne pourrait cultiver le terrain qui lui était mis à disposition au delà de la saison en cours. La situation s'est débloquée et un nouveau terrain sur le même site (Haut Bacalan) a été mis à disposition par la commune de Pessac qui en a aussi financé l'aménagement. Dorothée en remercie la mairie et ses représentants présents à l'AG : Madame DUMONT, Maire-Adjointe au Développement Durable et à la vie associative et Monsieur LEMIERE, Directeur général adjoint chargé de l'action sociale et de la politique de la ville. Satisfaction que notre projet soit reconnu, ce soutien est essentiel. Bon dialogue avec les services techniques, les problèmes sont réglés en bonne intelligence.

Le terrain nous a été attribué pour :

  • Le travail que l’on peut faire autour de l’environnement : diversité / sensibilisation.
  • Le projet d’ouverture car le jardin est un outil ouvert à tous. Tout le monde peut s’y retrouver.
  • Les partenariats avec les Centres sociaux de Saige et l'Alouette en 2007 : ateliers réguliers jardin/nature, cuisine avec les enfants du Centre de loisirs de Saige, appui à la mise en place d'un potager auprès de l'Espace social de l'Alouette (+ association de l'atelier d'écriture à l'occasion de l'opération « paroles de terre)…

Ces activités ont été rendues possibles grâce à Nathalie Hubin, stagiaire en formation BEATEP Animatrice Nature-Environnement - et Emmanuel qui a su transmettre sa passion. Grâce à eux, les enfants se sont appropriés facilement le jardin.

Dorothée souligne l'accueil des parents au cours d'un repas partagé au mois d'août. Avec tous ces partenariats, le jardin représente un outil riche qui permet de créer du lien.

Les partenariats

Certains ont été lancés en début d'année 2008 comme les actions menées avec les Éclaireuses et Éclaireurs de France, association de scoutisme laïque, qui intervient au Jardin d'ADELES ou encore avec les jeunes volontaires d'Unis-Cités, en service civil, dont nous accueillons deux équipes (une équipe de 5, une autre équipe de 8 volontaires).

Le nombre de contrats signés avec les producteurs liés à l'AMAP1) est en augmentation.

D'autres partenariats concernent le financement de nos actions comme celui avec la Commune de Pessac, la Fondation Yves Rocher - Institut de France, la Communauté Européenne dont la subvention a permis l'embauche d'Emmanuel.

Ces dossiers n'ont pas été faciles à monter mais cela a permis d'affirmer notre confiance en nos projets.

Confiance encore suite à l'obtention du premier trophée « Agenda 21 » du Conseil Général de la Gironde.

Cérémonie « en famille » puisque Terre d'ADELES était lauréate mais aussi Catherine Sellier et la famille Hofer (coup de cœur). Amandine, maraîchère de l'AMAP de Saint-André de Cubzac a été primée dans la catégorie entreprise pour l'utilisation notamment du BRF.

Souhait que cela continue comme ça en marquant notre attachement à ce jardin. Plus de changement annuel de terrain en principe… Vous serez sollicités au-delà des chantiers collectifs de désherbage. Phase moins technique mais plus créative : Jardin artistique, jardin pour les enfants… À vous de jouer !

Applaudissements

CA

Thierry Hofer : Le CA s'est réuni près d'une fois par mois. Les réunions intermédiaires du bureau ont rassemblé de nombreux administrateurs. En 2007, il y a eu trois publications de « la feuille d'ADELES ».

Rapport d'activité

Quatre secteurs d'activités : Jardin, sensibilisation au développement durable, AMAP et circuits courts, SEL des voisins.

Jardin d'ADELES

  • Changement de superficie : passage de 5 000 à 23 000 m²
  • Prévisions : capacité de production 2007 : 25 paniers. Nous devions étendre les productions et avions signé l'équivalent de 32 paniers. L'abandon du terrain au terme de la saison, nous a contraint à limiter la production à 25 paniers et à procéder aux achats complémentaires auprès de producteurs locaux en bio (auprès de la Biocoop et Denis Laroche) pour l'équivalent de 7 paniers.
  • Objectif 2008 : passer à 40 avec le seul nouveau Jardin.

Emmanuel : Grand terrain de 23 000 m² dont 15 000 m² (1,5 ha) cultivables. Cette année, culture sur 1 ha, le reste en couvert végétal pour enrichir le sol et limiter la croissance des mauvaises herbes.
On a déjà des fèves, de 50 cm de haut maintenant. Près de 2 500 m² de bois raméal fragmenté (BRF) a été mis en place contre 1000 m² l’an dernier et beaucoup de paillage sera nécessaire. Le terrain est tout jeune et cela va prendre du temps car les herbes indésirables veulent reprendre leur place.
Il faut arriver à maîtriser tout cela, mais c'est un meilleur terrain que le précédent, plus drainant. L'eau s'infiltre dans le sol, tant mieux, mais cela reste un terrain d'ici, sableux et peu nourrissant pour les plantes. Des amendements ont été constitués de calcaire et d'une source de phosphore organique (pas minéral) issu de résidus de poisson (poudre d'arêtes de poissons).
Le principe reste qu'on ne travaille pas comme en agriculture conventionnelle sur les besoins des plantes mais plutôt sur le bon équilibre du sol. Sur trois ans, 450 kg de poudre d'arêtes de poissons sont prévus.

Bernard Cazals : Aspects techniques de l'aménagement. Terrain en friche avec blocs de béton, ronces, matériaux divers. Transformation en terrain exploitable.
Son intervention : traduire les besoins en termes techniques, assurer le liens avec les entreprises (établissement devis, sélection, suivi chantier, traitement des factures), maîtrise du budget accordé par la commune de Pessac : subvention de 135.000€.
Les interventions : de septembre à février : enlèvement déchets (une partie du nettoyage du terrain a également été assurée par Terre d'ADELES), aménagement, aplanissement, buses, tranchées, eau potable, électricité (tranchées de 300 m depuis l'avenue Magellan), forage pour eau d'irrigation, et puis, dans le cadre de cet aménagement, on a fait travailler des acteurs locaux : trois personnes AIPAC2), intervention de Bâti-Action (chantier d'insertion) pour la pose au cordeau de la clôture et des portails (5m de large).

Restent à faire :

  • amélioration du chemin d'accès de l'avenue de Magellan jusqu'au terrain ;
  • un lieu d'accueil pour les paniers et les réunions collectives. Peut-être une halle, un espace enfants.

Réflexion en cours avec une équipe composée d'une architecte et d'un paysagiste pour tenter d'imaginer ce que le jardin pourrait devenir à terme. Réunion le mardi 25 mars 2008 à ce sujet au local avenue Kennedy (20h30).

Dorothée : Merci à Bernard, qui, au-delà de sa tâche de suivi des travaux et du lien entre le CA, les salariés, les entreprises et les partenaires, assure également le rôle de « DRH » bénévole de TdA.

Applaudissements

Sensibilisation au développement durable

Thierry Hofer : Dimension d'ouverture à tous les Pessacais.

Action volontariste en direction de ceux qui spontanément ne s'autorisent pas forcément à venir au jardin (notamment les habitants des quartiers HLM, personnes ayant peu d'accès aux productions bio…).

Trois actions menées en 2007 : Ateliers nature avec l'Espace social Alain-Coudert (centre social de Saige), opération Jardiniers sel'idaires et partenariat avec l'Espace social de l'Alouette déjà évoqués.

Nathalie Hubin : intervention auprès d'enfants de 6 à 11 ans de Saige en parallèle avec ceux de TdA

Projet environnement avec ateliers Nature assez variés autour d'un thème : Les plantes et leurs différentes utilisations, cabanes, cuisine, découverte des espèces d'arbres du jardin…

Dans le cadre des activités du centre de loisirs le mercredi (avec des enfants volontaires) et le mardi dans le cadre du soutien scolaire, et avec Tda sur les week-end. Activités d'août à novembre, quatre mois à mi-temps et environ 80 enfants concernés, un groupe qui revenait souvent et beaucoup d'enfants qui venaient voir de temps en temps. Grands jeux, jeu de piste reprenant les différents ateliers menés sur le jardin (trouver des légumes avec leur description, trouver son chemin, etc.) mais aussi sur le centre social (pour le tri, les empreintes d'animaux, l'eau, les déchets…

À noter en août : atelier cuisine qui a débouché sur la venue de parents au Jardin.

Remerciements à Nathalie. Applaudissements.

Propositions : Les enfants du centre social et ceux des adhérents Tda viennent sur des périodes différentes : Il faut trouver des actions à mener permettant des rencontres des différents publics.

Action Jardiniers sel'idaires

Elle mêle SEL et Jardin d'ADELES pour permettre l'accès, à un prix adapté, à des paniers de légumes pour des personnes ayant de petits revenus et du temps.

Les quatre Jardinières sel'idaires ont témoigné dans la dernière feuille d'ADELES de l'intérêt qu'elles trouvaient à ces possibilités : échange de temps contre accès aux paniers.

Nouveaux partenaires en 2008 : ville et CCAS.

NB: Catherine Sellier signale l'arrivée d'une nouvelle conseillère en économie sociale et familiale au sein de l'Espace social de Saige, déjà connue et très dynamique sur ce type de projets. Des liens existent déjà, les collaborations sont à développer.

Divers

Dorothée : évoque l'opportunité de rencontre avec les centres sociaux dans le cadre de la prochaine semaine du développement durable : présentation du SEL des Voisins prévue au centre social de l'Alouette et nettoyage des abords. Pour le centre social de Saige, animation du jardin du Pontet dont l’encadrement technique sera assuré par Emmanuel et Thibault.

Retour sur les paniers d'ADELES : production prévue 40 paniers pleins, soit à peu près 65 familles bénéficiaires. 35 paniers en abonnement classique et 5 paniers proposés à une dizaine de Jardiniers sel'idaires.

Marie-Pierre Hofer : le Jardin d'ADELES représente beaucoup de travail des salariés et des bénévoles mais aussi beaucoup de moments de plaisir, de rencontres. En 2007, nous avons organisé auberges espagnoles et barbecues (deux l'an passé et le prochain aura lieu le 22 juin 2008 à midi). À venir : ateliers peinture, art jardinier… encore pas mal d'idées en germe !

Applaudissements de Françoise Heilmann

Inauguration du jardin d'ADELES

Dorothée présente la journée du 5 avril 2008 dédiée à l'inauguration du jardin (cf. programme au verso de la Feuille d'ADELES.), animation conjointe TdA et Ville de Pessac proposée dans le cadre de la Semaine nationale du Développement Durable (Thème : production et consommation durables) :

  • chantier collectif le matin avec les familles du centre social
  • auberge espagnole à midi avec la production de bœuf de Nicolas
  • à 14h : inauguration officielle du Jardin en présence de Pierre Rhabi
  • de 14h à 16h : plusieurs stands avec différentes illustrations possibles sur le développement durable : producteurs AMAP, land'art avec les enfants et l'association Puls'Art, etc.
  • Programme pas tout à fait définitif (des idées avec piano, échasses, chevaux du Bourgailh, etc.).

Si vous avez envie de participer, préparation du terrain prévue les 29 et 30 mars 2008. Une annonce sera faite.

Dorothée remercie Dona et Gaëlle pour la coordination des paniers de l'an passé. Pour saluer leur engagement, Marie-Pierre Hofer et Sandrine Harston les coiffent de chapeaux aux couleurs des légumes. Applaudissements

AMAP et circuits courts

Marie-Pierre Hofer (en tant que coordinatrice bénévole des AMAP) : Terre d'ADELES c'est aussi deux AMAP (basée sur un engagement et un paiement à l'avance de la production) avec les fermes :

  • le Goût du Plein Champ : polyculture fruits, blés… par Denis et Jennifer Laroche à Messac (17)
  • l'Aveline : (volailles par André Rivière) puis la ferme du Duc à partir de septembre 2007 (poulets produits par Bruno Loustau à Gans (33)…

et des circuits courts (production payée à chaque distribution) :

  • vin (Vieux Mougnac)
  • viande (GAEC des Charmes).

Réflexion menée en 2007 par le Conseil d'administration :

  • nécessité ou non de demander aux producteurs le label bio. Engageant sa caution sur la qualité des produits, le Conseil d'administration a décidé de ne retenir que des producteurs en bio ou en conversion. Préoccupation qui rejoint celles des adhérents.
  • Création d'un groupe « coordinations AMAP » autour de Marie-Pierre avec Alliette, Galatée, Marie-Annick, Odile, Stéphanie et Michel.

Le Goût du Plein champ (fruits, blés et produits dérivés, légumes)

Présentation par Denis Laroche, le producteur

Marie-Pierre Hofer note :

  • 2007 a été une année de reprise de l'exploitation des parents qui s'est avérée très difficile.
  • Terre d'ADELES a apporté son soutien (en dehors des contrats) : achat de 750€ pommes de terre, réalisation de trois chantiers collectifs: vendanges, pommes et énoisage. Denis a obtenu une autorisation exceptionnelle de vente directe auprès des adhérents en raison de ses difficultés de trésorerie.
  • Durant l'année 2007, TdA a demandé l'abandon de la vente de produits des fermes voisines qui n'étaient pas en bio. Par contre, TdA a donné un accord hors charte à Denis pour vendre directement sa production de poireaux en mars 2008.
  • Deux types de contrats en 2007 : hebdomadaire de septembre à décembre et mensuel le reste de l'année.

Il est demandé aux adhérents de TdA de participer aux distributions et aux chantiers.

Remarque : les distributions ont lieu les mêmes jours que celles des volailles afin de limiter les déplacements des adhérents.

Denis Laroche : année d'installation, reprise de la terre de mon père. Beaucoup de problèmes administratifs. Puis grêle d'une minute en juin, mais dégâts visibles bien après. Prunes de juillet pleines d'eau, pourries. Prunes de pleine saison 50% abîmées. 80% de la récolte perdue car cicatrices de grêle sur la peau des fruits qui devient dure et les rend inutilisables même en confitures. Autres dommages sur pommiers et poiriers. Plants de cucurbitacées morts. Été humide, pluie tous les trois jours et froid (vent) : excellent pour démarrer les maladies… Le bio est un engagement de qualité mais les produits ne tiennent pas à la pluie comme les produits conventionnels. Pas de pommes. En novembre 2007, la terre était « endormie ». Arrêt du traitement et amendements chimiques précédemment pratiqués. Équilibre à trouver. Blé en bio : petite parcelle mais rendement important. Excellentes conditions de récolte et donc excellent pain ! Après septembre, trois mois secs. Bonnes ventes de raisin. Sécheresse durant l'automne : les poireaux ne se sont pas développés, mais ils ont repris en janvier.

28 familles bénéficient des paniers de Denis.

Remerciements pour la coordination d'Odile et Michel avec remise chapeaux fleuris, applaudissements

La ferme du Duc (Poulets) présentation par Marie-Pierre Hofer

Bruno Loustau, seul producteur bio de Gironde, a remplacé, en septembre, André Rivière qui ne souhaitait pas s'engager dans la conversion bio. La ferme du Duc ne propose que des poulets. Autres productions à venir (oeufs et porc gascon). Les contrats paraissent convenir. 35 familles bénéficiaient des volailles en juin 2007, cette année ce sont 53 volailles qui sont vendues à chaque fois (meilleures ventes que sur un marché, et sans aléa). Augmentation acceptée du prix des volailles ( + 0,15 €) due à une production de blé bio insuffisante sur plusieurs récoltes consécutives (une partie de la récolte de blé, malgré la ventilation, a été perdue). Achats granulés bio nécessaires faute de nourriture en suffisance mais renchérit le coût de production, d'autant plus que la spéculation sur des productions moins importantes va bon train.

Remerciements pour la coordination volailles à Aliette, Marie-Annick et Stéphanie : Couronnes fleuries, applaudissements

Remerciements à la coordinatrice cochon Hélène : Chapeau, applaudissements

circuits courts

Nicolas Klotz, producteur de bœuf. On est passé de 8 à 26 colis. Peut-être évolution vers AMAP. En 2007 : agrandissement de la ferme, acquisition d'un taureau. Galatée coordinatrice qui ne pouvait être présente se verra remettre son chapeau lors du prochain Conseil d'administration, Galatée est également la Trésorière de l'association ! Applaudissements

Sylvie Milhard, vin (domaine à Lussac près de Saint Emilion). Des problèmes de santé cette année ne lui ont pas permis d'être présente aux distributions. Chantiers collectifs à venir : effeuillage en juillet, vendanges, sarments… Michel Fenocchio, coordinateur se voit coiffer d'une mitre. Applaudissements

Marie-Pierre Hofer poursuit : AMAP et circuits courts ont pris de l'ampleur. Elle souligne le désir des adhérents de savoir qui produit notre nourriture et comment. Elle évoque le souhait d'adhérents de diversification des AMAP (une nouvelle AMAP est en gestation : fromage de chèvres). Certaines AMAP demandent un temps de coordination conséquent mais d'autres sont plus légères à coordonner. Enfin elle renouvelle ses remerciements aux coordinatrices et coordinateurs.

Dorothée cède la parole à Gaëlle Bertonèche, animatrice du Relais AMAP Gironde. Depuis sa prise de fonction en septembre dernier, Gaëlle a moins de temps à consacrer à Terre d'ADELES. Elle est donc remplacée en tant que coordinatrice de TdA par Joëlle et son poste de secrétaire de l'association est désormais vacant. Merci à Gaëlle. Merci également à Romuald Bertonèche pour les toilettes sèches qu'il a créées pour le Jardin d'ADELES.

Gaëlle : Surtout au contact des producteurs, info auprès des consommateurs. Une centaine de courriels quotidiens, beaucoup de Km parcourus. Créer du lien entre producteurs et consommateurs. Merci à TdA pour ces trois années superbes ici et à Thierry de lui avoir permis d'entrer en contact avec la FRCIVAM, réseau support du Relais AMAP Gironde.

SEL des Voisins

Yamina Daïmallah rappelle ce qu'est un SEL : Système d'échanges local qui permet l'échange de biens ou de services par le biais d'une monnaie virtuelle, à Pessac, la Fraise.

En 2007 régime plus faible qu'en 2006 du SEL des Voisins car priorité au jardin et à l'opération Parole de terre. Mais permanence maintenue le samedi de 17 h 30 à 20 h 30 à la salle du Monteil ou parfois déplacée à proximité (mais toujours mot sur la porte).

Pas de cotisation supplémentaire pour le SEL des Voisins mais signature de charte sur échange de gré à gré et non concurrence avec secteur marchand. Mise en place d'un carnet d'échanges, fiche avec offres et demandes. Au-delà des échanges, l'objectif du SEL est avant tout la création de lien social.

Activités : Ateliers CréaSEL, auberge espagnole, café musical, sortie de groupe au cirque Romanès, réveillon, deux conférences sur la diététique chinoise, conférence Logiciel Libre, install-partie Linux et en préparation don d'ordinateurs sous logiciels libres avec l'association Scideralle (convention TdA/Scideralle en cours).

Adhésion en 2007 à la Route des SEL. Abonnement 6 € donne des possibilités d'hébergement en France et à l'étranger : une autre manière de consommer et préparer ses vacances.

Projets : Sortie thalassothérapie aux Antilles de Jonzac programmée le 13 avril 2008 à tarifs négociés.

Intervention dans les centres sociaux.

Et en 2008, un chapeau pour Yamina ? Remerciements à Yamina et applaudissements.

Sensibilisation au développement durable

Yamina Daïmallah présente brièvement l'opération Paroles de Terre et ses trois temps forts : conférence de Pierre Rhabi en mars, présentation en avril, par la compagnie des Enfants du Paradis, de la pièce Parole de Terre issue d'un ouvrage du même nom de Pierre Rhabi, participation en juin aux Bambinofolies.

Bilan : 1.500 Pessacais mobilisés, la salle du Galet pleine à craquer à trois reprises, des « paroles de terre » issues de l'Espace social de l'Alouette (atelier d'écriture), du lycée Pape Clément (travail littéraire auprès des classes de seconde) et l'implication de la librairie Maximots, la ville et le CCAS de Pessac (mission Agenda 21, service Petite Enfance), Unis-Cités, Puls'art…

Thierry Hofer rappelle la co-organisation, en octobre, des Rencontres de l'Économie Solidaire « Pour habiter autrement » avec le SEL Gabarre et la Ville de Pessac. 3 débats citoyens avec des intervenants du Doubs (association Julienne Javel), de la Manche (Institut Angénius), de Midi-Pyrénées, de Bordeaux, de Gradignan et de Pessac ! Une matinée dédiée à la visite de la Cité des Castors de Pessac et clôture autour d'une Bourse Locale d'Echanges animé par le SEL Gabare… Près de 500 Pessacais mobilisés.

Rapport financier

M.Madiot, notre comptable, commente le compte de résultat global (59.233 € en dépenses et 64.747 € en recettes) et les documents remis. L'exercice 2007 permet de dégager un résultat positif de 5.514 €. Le terrain est aménagé sur subvention mairie. Cf rapports financiers en annexe.

Recettes

  • 62% des recettes proviennent de subventions, ce qui montre qu'on est loin de l'autofinancement.
  • 32% proviennent des paniers (participation adhérents), 2% des adhésions, 3% autres, 1% de produits financiers après don.

Charges

Frais de fonctionnement, salaires, jardin, autres frais

Questions

Trésorerie : au 31/12, TdA a environ 71.000 € sur ses comptes (origine principale : subvention ville de Pessac versée pour l'aménagement en cours du Jardin d'ADELES), deux comptes courants Nef pour l'association et pour les jardiniers et un compte épargne à produit financier (550 € sur l'exercice 2007 dont 50% reversés à association France active qui propose des prêts à projets d'insertion).

Bernard : factures du terrain réglées en janvier / février, environ 108 000 € engagés (sur les 135 000 € de subvention) pour le nouveau terrain mais pas tout utilisé au 31/12/07. Il reste de quoi commencer à aménager l'espace d'accueil.

Honoraires pour interventions Bernard Cazals et M. Madiot, comptable :

  • suivi trimestriel avec la CRESS pour la subvention européenne de 23.000 € et accompagnement des autres partenariats (CCAS, conseil général, mairie, etc…)
  • suivi terrain
  • comptabilité

Excellent travail de préparation de Galatée. Remerciements.

De Thierry Hofer : À noter parmi les choix de fournisseurs : la Nef3) pour les services bancaires et Enercoop4) pour la fourniture d'électricité d'origine renouvelable.

Votes rapports

  • Rapport moral adopté à l'unanimité.
  • Rapport d'activités adopté par une voix contre et aucune abstention.
  • Rapport financier adopté à l'unanimité.

Quitus est donné au Conseil d'administration pour sa gestion de l'exercice 2007.

Budget prévisionnel et perspectives 2008

Budget prévisionnel 2008, présentation Bernard.

  • Charges : Augmentation des achats de 40% au jardin. Frais de personnel en augmentation notable.

Départ Élisabeth, mais si possible une embauche en contrat aidé 24h hebdo pour aider Emmanuel.

  • Recettes :
    • CNASEA subv sur emplois aidés.
    • Solde FSE CRESS
    • Ville de Pessac subvention globale attendue de 9.000 €.
    • Conseil Général 33 pas acquise.
    • Subventions privées 9.000 € à trouver.
    • Il manque encore 20 à 25 000 € non versées. Fondations sollicitées Banque Populaire du Sud-Ouest, fondation « Ensemble », etc.

Renouvellement du Conseil d'administration

Mandats de deux ans, certains en cours. Des départs : Roland Carbone en Corrèze, Antoinette Guhl à Paris, Françoise Heilmann à Marseille, Gaëlle Bertonèche pour son travail avec les AMAP, un poste est à renouveler, Thierry.

Candidats : Thierry Hofer, Philippe Petit, Joëlle Pernot, Christophe Taransaud, Claire Durantou, Andrée Schümperli, Michel Brunel, Françoise Mourla.

Élection de l'ensemble des candidats à l'unanimité.

Le Conseil d'administration se réunira le samedi 22 mars et désignera son bureau.

Remerciements à Roland et Élisabeth Carbone sans lesquels le SEL et le jardin n'existeraient pas. Applaudissements.

Dorothée Eisenbeis déclare L'assemblée générale close à 19h50 et propose aux participants à l'AG de poursuivre les discussions autour d'un buffet préparé par Marie-Pierre Hofer.

1)
Une association pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) est, en France, un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une ferme locale, basé sur un système de distribution de « paniers » composés des produits de la ferme. C’est un contrat solidaire, basé sur un engagement financier des consommateurs qui payent à l’avance la totalité de leur consommation sur une période définie par le type de production et le lieu géographique. Ce système fonctionne donc sur le principe de la confiance et de la responsabilisation du consommateur.
2)
L'AIPAC, association intermédiaire de Pessac d'aide aux chômeurs, est une association sans but lucratif conventionnée par l'État qui a pour mission l'insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l'emploi. Elle met ces personnes à disposition de particuliers, d'associations, de collectivités locales, d'entreprises… pour tout type de travaux y compris dans le secteur concurrentiel. Parallèlement, elle met en œuvre des modalités spécifiques d'accueil et d'accompagnement en vue de favoriser l'insertion sociale et professionnelle de ses salariés. http://aipac.fr/
3)
La NEF (Nouvelle Économie Fraternelle) est une société coopérative de finances solidaires. http://lanef.com/
4)
Enercoop est une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) SA à capital variable, visant le développement des énergies renouvelables en France. Elle a pour activité principale la fourniture d'électricité d'origine renouvelable. http://enercoop.fr/
asso/ag/080315ag2008.txt · Dernière modification: 2009/04/06 21:20 par jean